image
in:  Batimat

Il existe aujourd’hui un grand nombre de panneaux photovoltaïques à poser sur le toit des maisons, voire en façade. Pour autant, on leur reproche souvent leur esthétique, qui ne s’intègre pas vraiment au bâti. Pour palier à cet état de fait, plusieurs sociétés ont élaboré des produits en rendant invisibles les cellules solaires. C’est par exemple le cas d’Invisible Solar de la PME italienne Dyaqua. Il s’agit d’une tuile canal d’aspect traditionnel qui intègre les cellules PV. Elle est formée d’un composé polymère dans lequel sont encapsulées des cellules monocristallines. Le raccordement des tuiles entre elles est réalisé grâce à une vis métallique qui fait office de connecteur. La surface nécessaire pour 1000Wc est de 15 m² (223 tuiles), soit un rendement surfacique de 66Wc / m².

image

Même type de produit du côté de l’américain Tesla, qui va proposer à partir de cet été quatre modèles de tuiles photovoltaïques. Les minces cellules photovoltaïques sont recouvertes d’une couche camouflante très fine obtenue par la technologie du computational hydrographic printing, grâce à la société 3M. Du point de vue du rendement, Tesla annonce une perte de seulement -2 % par rapport au solaire standard. A suivre.

Deixe uma Resposta

Preencha os seus detalhes abaixo ou clique num ícone para iniciar sessão:

Logótipo da WordPress.com

Está a comentar usando a sua conta WordPress.com Terminar Sessão /  Alterar )

Google+ photo

Está a comentar usando a sua conta Google+ Terminar Sessão /  Alterar )

Imagem do Twitter

Está a comentar usando a sua conta Twitter Terminar Sessão /  Alterar )

Facebook photo

Está a comentar usando a sua conta Facebook Terminar Sessão /  Alterar )

w

Connecting to %s